Votre pitch…l’essentiel en quelques mots.

 

Pour qu’elle soit efficace, votre présentation ne s’improvise pas : dire l’essentiel en aussi peu de mots représente un travail important de clarification, formalisation, de structuration et de synthèse. Le choix des mots est primordial… pour convaincre.

Le pitch est un terme anglo-saxon employé au cinéma : il présente en une phrase ou un paragraphe le sujet d’un film. Appliqué à votre métier/profil/offre, il s’agit de savoir le (la) présenter en une phrase, un paragraphe, 3 paragraphes. Une fois pour toutes, vous avez cette présentation en tête. Vous pouvez l’utiliser à l’écrit comme à l’oral, selon la place ou le temps dont vous disposez.

À quoi sert le pitch ?

Grâce au pitch, vous présentez efficacement votre métier/profil/offre en quelques mots ou phrases précises et claires : votre interlocuteur comprend immédiatement quelle est votre proposition, votre valeur ajoutée, ce qu’il gagnera à travailler avec vous. Le pitch attire son attention et lui donne envie de prolonger ce premier « contact », voire de travailler avec vous.

Quand s’en servir?

Le pitch s’utilise à l’oral, lors de salons, séminaires ou cocktails, lorsque vous disposez de peu de temps pour capter l’intérêt de votre interlocuteur.

À l’écrit, vous pouvez l’insérez dans la rubrique « À propos » de votre site web, à la fin de vos communiqués de presse ou dans vos documents commerciaux. Et si vous participez à des salons, vous choisissez la version adaptée en nombre de caractères, à la fiche société du catalogue des exposants. Sur les réseaux sociaux, il vous aide à formaliser votre profil.

Que contient un pitch efficace ?

Sur le fond, votre pitch doit répondre aux questions suivantes :

– Que faites-vous ? Que proposez-vous ?
- À qui s’adresse votre offre ?
- Quelle est sa valeur ajoutée ? Qu’est-ce qui la différencie de la concurrence
- Quels sont ses bénéfices pour vos clients ?
- Quelles sont vos références ? Ou bien, qu’est-ce qui montre que votre prestation/offre/ a fait ses preuves ?

Sur la forme, il doit être bien construit (introduction, développement, conclusion), concis (il doit aller à l’essentiel) et clair.

Comment faire?

– Inscrivez les questions auxquelles vous devez répondre sur un papier (cf. le paragraphe précédent) et notez toutes les idées qui vous viennent à l’esprit dans chaque catégorie ;

– Lorsque vous avez terminé, assurez-vous que tous les mots clés qui caractérisent votre activité sont bien présents sur votre page ;

– Reprenez chaque catégorie et hiérarchisez les idées ;

-Rappelez-vous que vous devez aller à l’essentiel : vous allez donc devoir maintenant éliminer les idées les moins importantes.

– Essayez de vous limiter à 2 ou 3 idées maximum par catégorie.

C’est à vous : écrivez le 1er paragraphe de votre pitch (si possible en une phrase, deux au maximum) qui répond aux questions « Que faites-vous ? Que proposez-vous ? A qui s’adresse votre offre ? ».

Et s’il est laborieux pour vous de trouver les bons mots, d’être synthétique, faites-vous aider : l’Accompagnement par l’écrit d’istea-redaction.com est aussi à ce service !